imprimer   diminuer taille taille normale augmenter taille   Partager

Sentier géologique de Montclaret

  • Facile
  • 1.2 KM
  • 00h30

sentier de Monclaret :


Des remontées de lave au sein du socle granitique du Forez ont permis la formation du Montclaret entre 25 et 15 millions d'années. Il en résulte aujourd'hui un pic de basalte abritant une carrière et bien des richesses floristiques et géologiques.


Partez sur le sentier de ce mont basaltique et voyagez au cœur du Montclaret à travers les temps géologiques jusqu'au moins 30 millions d'années.
Le parcours est jalonné de huit panneaux pédagogiques et trois tables de lecture.
Découvrez ainsi la géologie, l'exploitation de la pierre et l'installation de la flore dans des conditions difficiles.

Une 1ère partie où il est proposé aux promeneurs de remonter le temps depuis - 30 ma jusqu'à aujourd'hui afin de découvrir l'histoire du Mont.
Une seconde partie du site et en surplomb de la carrière accessible par une pente raide aménagée en escalier, où le visiteur trouve 3 supports pédagogiques dont le fil rouge est le basalte.

Le Montclaret se situe à l'interface entre la Plaine du Forez à l'interface entre la Plaine du Forez, dans sa partie Sud assez artificialisée et les Monts du Forez, plus naturels.
Dans les alentours immédiats, on trouve des espaces agricoles ouverts sur les zones les plus planes et des espaces boisées sur les versants des vallées encaissées. Les espaces agricoles sont essentiellement des cultures ou des praires temporaires et beaucoup de haies ont disparu.
Les espaces forestiers sont donc primordiaux pour apporter de la diversité au territoire et le Montclaret, avec la diversité de ses structures végétales, est particulièrement important dans ce contexte.
Les milieux chauds et secs qu'il abrite sont relativement isolés bien qu'on trouve d'autres pelouses sèches sur basalte à proximité (Pic de Montsupt et Pic de St-Romain).
Le Montclaret est un affleurement basaltique très important, présentant plusieurs sommets dont le plus élevé atteint 600 mètres d'altitude. La roche est un basalte mêlée à des pépérites, observées dans le culot de l'ancien volcan. Une immense carrière permet des observation géologiques très intéressantes. Le Montclaret reste un site botanique remarquable par la présence d'un taillis de chêne pubescent présentant un sous-bois très riche. On peut observer le Lis Martagon, exceptionnellement présent à cette altitude. La superficie des pelouses sèches est de plus en plus réduite du fait de l'abandon du pâturage et de l'envahissement de ces zones par les fourrées d'épineux : Prunellier, églantier .. malgré cela on note la présence de Véronique couchée, de la laîche humide et la la pulsatile rouge, fleur protégée en Rhône Alpes. Dans les plaines, l'orchidée brûlée n'est pas rare.